Bonjour et merci pour l’acceptation je viens témoigner sur mon expérience suite à ce « vaccin ». J’ai attendu jusqu’au bout en résistant pour ne pas le faire car aucune confiance en ce produit. Mais étant bloquée depuis 2 ans avec mes enfants dans tout ce qui devenait de plus en plus difficile à vivre et par solidarité avec ma fille qui était dans l’obligation de le faire dans le cadre de ses études j’ai du me faire vacciner il y a 15 jours. Je précise que j’ai eu le covid en janvier et mes enfants également. Mes enfants ont été asymptomatiques, moi couchée pendant une semaine, forts maux de têtes, et perte de goût et d’odorat puis fatigue intense pendant 1 mois, je m’en suis bien remise avec une bonne cure de probiotique. Bref, je fais l’injection, (une seule et unique dose de pfizer) pendant une semaine ça va mais je sens que la fatigue arrive. Lundi un fort mal-être s’installe, je ne décolle pas du canapé, perte d’appétit. Nuit de lundi à mardi mon état se dégrade brutalement, à 4h du matin un écrasement dans la poitrine intense et très douloureux, s’en suit un gros essoufflement et de fortes difficultés respiratoires, puis fourmillements dans tout le corps, je ne sens presque plus ni mes bras ni mes jambes. J’appelle les pompiers qui viennent de suite. Faible tension mais taux d’oxygène bon. Bourdonnement dans les oreilles et nuque totalement raide. Me voilà hospitalisée pour une panel d’examen, je perd connaissance la bas en essayant de me lever je suis totalement HS et les douleurs thoraciques persistent. Une infirmière me dit : ça c’est lié à un manque de soleil… 🤔 heu non pas vraiment un manque de soleil ne t’envoie pas aux urgences faut pas abuser. J’attends mes résultats sanguins, le médecin entre dans la chambre et me dit c’est ok c’est pas une trombose. Ha…ok. donc ils ont de suite cherché ça. Par contre lymphocytes en chute libre et CRP très mauvaise. Radio pulmonaire ok. Tension toujours basse mais électrocardiogramme ok. Moi je ne décolle pas du brancard, je précise que je ne suis pas du style chochotte et que je n’ai jamais eu ces symptômes de ma vie avant. J’entends un seul médecin évoquer une mauvaise réaction au vaccin, tout le reste du personnel se tait…les douleurs thoraciques se calment peu à peu, je rentre ensuite chez moi ou je vais du lit au canapé avec des fourmillements dans les membres qui s’espacent aussi progressivement. Toujours très peu d’appétit, mais la les dérangements intestinaux arrivent puissance 10, pareil je n’ai jamais eu ça et j’ai toujours aussi résisté aux gastros que mes enfants me ramenaient de l’école. 3 jours pliée en 2 et tête dans le brouillard. Je suis épuisée, à ce jour s’est passé 6 jours je reprends doucement des forces je commence a remanger correctement, je peux dire que tout ça m’a fait très peur surtout cet écrasement intense sur la poitrine et ces douleurs cardiaques. Je pense refaire un bilan sanguin dans les semaines à suivre pour surveiller mes lymphocytes et la CRP. Voilà pour mon expérience qui pour moi m’a conforté dans ce que je pensais et appréhendais de ce « vaccin ». Merci de m’avoir lu.