Fin mai 1er dose, je suis « bonne élève », pour aller au 18 ans de mon petit fils je veux bien me vacciner bien que ne croyant pas aux miracles, en fait ce vaccin ARN elaboré en 1 an m’inquiète…. 5 jours après, des crampes, des fourmillements dans les mains et les pieds, la sensation que le sol est tout sauf droit, je tombe 2 fois tellement je me sents instable, problème d’enurésie. Je vais à notre fête de famille. Cela ne va pas mieux et pas vraiment plus mal. Ce sont les grandes vacances en juillet, dans notre maison de famille, je vois mon fils, ses enfants, je m’habitue à mon instabilité. Nous rentrons en aout. Je vois le médecin, il m’envoie voir un spécialiste tout en me disant de ne pas faire la 2ième dose. IMPOSSIBLE D5OBTENIR UN RDV, quand je dis pourquoi, tout est pris jusqu’en décembre, pour 2022 les rdv ne peuvent pas encore être pris. Je cherche sur internet, les choses vont mieux, très lentement, si je me dépèche j’arrive à temps aux wc. Quand je ne suis pas trop fatiguée le sol est à nouveau droit. EVIDEMMENT PAS DE PASS, donc plus d’aquarelle, plus de clubs de patchwork, de déco florale, plus rien qui me rendait la vie douce et intéressante, mon jardin en tête à tête, voilà ce qui me reste….un genre de mort à petite vitesse , j’ai 71 ans, faut bien comprendre, Veran et Macron choisissent pour moi, ils protège la petite vieille incapable de comprendre, de se protéger. Et de plus ils se permettent de pousser à la vaccination les ados et les enfants par solidarité pour me « sauver ». Je suis profondément dégoutée.