Bonjour à tous , aujourd’hui je vais évoquer le cas de mon frère (56ans) en très mauvaise santé mais stable , hyper médicalisé car sous dialyse un jour sur deux .
Il y a 15 jours, lors d’une séance , on le fait se tourner sur le côté et on lui fait sans lui demander son avis la troisième dose .
Deux jours après, hospitalisé pour OAP ( œdème pulmonaire) ,9 jours d’hospitalisation. Rentré chez lui , il a fait avant hier un infarctus. Il est en soins intensifs cardio . Aucun lien avec l’injection .